La lessive

Il est recommandé d'utiliser une lessive douce et écologique sans glycérine, sans savon de Marseille. (La glycérine imperméabilise les textiles, c’est-à-dire, diminue la capacité d'absorption, augmentant ainsi le risque de fuite).

Le dosage est à respecter, pour ne pas encrasser les couches avec des résidus de lessive. Nombreuses utilisatrices précisent qu'une demi-dose suffit amplement. Eventuellement, rajouter un détartrant pour les eaux très dures. Plus vous utilisez de produit, plus vous aurez de résidus dans votre linge.

Avant le premier emploi

Selon le noyau d'absorption, différents textiles (coton éponge, chanvre, bambou, polaire..), les couches lavables neuves atteignent leur capacité maximale d'absorption après une dizaine de lavages. Ne condamnez pas toute suite le modèle de couches si vous remarquez des fuites. Doublez l'insert ou changez votre enfant plus souvent afin d'éviter les accidents.

Stockage

Le stockage se fait tout simplement dans un seau ou un sac à couche en attendant le lavage. (2-3 jours max.) Étant donné que les selles sont jetées, le stockage produira que peu d'odeurs. Pour le coté antibactérien et désodorisant, vous pouvez glisser un coton imbibé d'huile essentiel d'arbre à thé (tea-tree) dans le seau de stockage.
S'il y a eu des débordements de selles, (malgré le papier de protection,) rincez la couche sous l'eau tiède sans frotter avant de la stocker puis la laver.

Lavage

Les couches, culottes de protection et inserts se lavent à 40-60 dégrées, ensemble avec le linge de maison. Pour préserver et ne pas abîmer le reste du linge, il est recommandé de fermer les velcros. Vous pouvez effectuer un prélavage mais celui-ci n'est pas obligatoire. Ce trempage en machine, suivie d'un essorage effectué avant le cycle de lavage permet d'éliminer l'urine et les selles.

Si l'enfant est malade ou les tâches persistent, les couches peuvent être lavées à 60 dégrées.

Les couches classiques peuvent être aussi lavées à 90 dégrées, cependant pour des raisons d'économie d'énergie et pour ne pas raccourcir la durée de vie des couches, le programme à 60 dégrées et préférable.


Sandra Siebenaller sage-femme infirmière en pédiatrie massage bébé conseillère en couches lavables


Sandra Siebenaller Fondatrice de Nappilla.

Sage-femme | infirmière en pédiatrie | massage bébé | conseillère couches lavables.