Tout sur la consommation des couches jetables, doit-on les utiliser?

Publié le : 06/06/2018 13:12:52
Catégories : Le blog de Nappilla Rss feed , Puériculture Rss feed

Les couches jetables pas si super que ça, Nappilla vous explique pourquoi

Tout sur la consommation des couches jetables

La consommation de couches jetables pour un enfant, ce sont environ 6 000 couches avant de devenir propre, « c’est un gros problème sanitaire ».

Concernant la santé de votre enfant : il y a tout simplement dans les couches jetables des conservateurs, des plastiques, des gels absorbants et de la dioxine et souvent du parfum.

L'alcool stéarylique (L'octadécan-1-ol) dans les couches jetables

Alcool stéarylique terme scientifique L'octadécan-1-ol

Il est également présent dans des shampoings et après-shampoings, des parfums et des résines. Il sert également à la fabrication de sulfates d'alcool gras et est utilisé comme lubrifiant dans l'industrie du métal et du textile.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Octadécan-1-ol

Les couches jetables et l'écologie:

Parlons maintenant un peu de la durée de décomposition de ces fameuses couches jetables. Il faut environ 400 à 500 ans pour qu’une couche jetable se décompose, vous comprendrez bien que cela reste un gros problème pour notre société, certains pays utilisent l’incinération pour détruire les déchets. Le faite de brûler des couches jetables qui sont remplies de liquide engendre une augmentation de l’énergie pour pouvoir les brûler.

Leur fabrication ? Il faut environ une tasse de pétrole pour confectionner une couche jetable, c’est en fait une tasse de pétrole sur les fesses de votre bébé, ça vous tente de faire baigner bébé dans un bain de pétrole

Le petrolatum dans des couches jetables, pourquoi l’éviter?

Le petrolatum, pourquoi l’éviter.

Vous vous demandez sans doute pourquoi il est conseillé d’éviter ce composant alors qu’il a l’air de renfermer tant de bénéfices : scellant efficace, brillance, volume, souplesse…

Et bien voici la raison :

Le petrolatum crée une barrière trop épaisse : il devient donc occlusif et empêche les cheveux (ou la peau) de respirer. Une fois appliqué sur les cheveux toute l’hydratation que vous apporterez ensuite ne pénètrera pas la fibre capillaire.

Source: http://www.okinoa.com/blog/le-petrolatum/

Les couches jetables, question coût?

Parlons maintenant un petit peu financier, parce que ça reste quand même important au niveau de votre portefeuille. Une couche jetable coûte deux fois plus cher qu’une couche lavable et oui vous avez bien lu, car effectivement, l’utilisation des couches lavables permettra une économie très importante du fait que vous les utiliserez pour votre deuxième enfant et voire même pour votre troisième enfant, etc.

Comme nous le disions en début d’article, il faut de la naissance à l’âge de propreté de votre enfant environ 6 000 couches jetables pour environ 24 couches lavables où moins tout dépend du système que vous utilisez en lavable cela peut moins.

Les couches jetables produisent à peu près 10 fois plus de CO2, 10 fois plus de ressources non renouvelables et 10 fois plus de bois que les couches lavables.

Dans certains pays comme l’Angleterre, cela est devenu une nécessité d’utiliser des couches lavables. Pour quelle raison ? Tout simplement le problème du stockage des déchets. Il est trop difficile à brûler ou à garder en déchetterie, ils ont dû opter pour un système plus écologiquement et sanitaire, c’est-à-dire "la couche lavable".

La cellulose dans les couches jetables

Concernant la consommation d’eau :

On nous dit souvent au sujet des couches lavables « ça consomme beaucoup d’eau à cause du lavage, etc. ». Ce qui n’est pas vrai du tout. Lors de la confection de 6 000 couches lavables, les industriels doivent utiliser 120 m³ d’eau pour leur fabrication (une grosse partie pour le nettoyage de la fibre de cellulose) si en comparaison nous prenons nos 24 couches lavables de zéro à 2 ans ½ vous n’utilisez que 83 m³.

Notre bilan sur les couches jetables:

Pour les raisons énumérées justes au-dessous, nous vous recommandons d’opter pour l’utilisation des couches lavables, même si c’est juste à 50 %, le but est de ne pas laisser les couches jetables en contacte trop long avec la peau de votre bébé, cela ne sera que bénéfique pour lui et son futur. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter sur notre page contact. Vous souhaitez donner votre avis, vous êtes pour ou contre les couches lavables, vous pouvez nous laisser un commentaire juste ne dessous. Vous pouvez également consulter notre tableau comparatif entre couches lavables et couches jetables en suivant le lien couches lavables Vs couches jetables.

(Mise à jour concernant les couches Pampers, nous vous mettons un article à disposition "titres de l'article : EXCÈS DE CONFIANCE, PRODUITS CHIMIQUES... COMMENT PAMPERS EST TOMBÉ DE HAUT: https://www.capital.fr/entreprises-marches/exces-de-confiance-produits-chimiques-comment-pampers-est-tombe-de-haut-1291419


Comme le souligne le magazine 60 millions de consommateurs, la composition des couches jetables n'est pas obligatoire, mais pourquoi ne le font-ils pas, auraient-ils quelque chose à cacher.
Ce qui est assez amusant, c'est de se rendre sur le site Pampers et d'aller consulter les explications de la composition des Pampers (c’est un exemple, mais pour les autres marques, c’est pareil), vous ne trouvez aucune information précise sur la composition juste le fait que les produits utilisés dans leurs couches jetables sont déjà utilisés dans la confection de chaussures par exemple. Mais les fesses de votre enfant ne ressemblent pas trop à des pieds d'adulte non?? Nous n’allons pas analyser tout le document, nous vous mettons le lien à disposition dans l’encadré nos sources en bas de l’article, c'est assez amusant ou plutôt affligeant.
Source: https://www.pampers.fr/securite-et-engagement/qualite-et-securite/article/de-quoi-est-faite-une-couche-pampers.

Source des images: https://www.pampers.fr/


Notez Nappilla sur google

Cela ne vous prendra pas plus de 10 secondes pour mettre une note sur Google, cela vous permettra de nous aider dans le développement du Zéro déchet. On vous remercie d'avance pour votre geste (Cette action est totalement gratuite). Je souhaite participer -->

Nappilla

L'alternaitve qui change

Partager ce contenu